La loi PINEL, un investissement immobilier qui devient rentable grâce à une réduction d’impôt non négligeable

Investir dans un immeuble neuf

Investir dans la loi PINEL, c’est avant tout investir dans un immeuble neuf, souvent vendu plus cher qu’un immeuble ancien mais avec la certitude de devenir propriétaire d’un immeuble au sommet des normes environnementales. Ce respect affiché des normes environnementales est naturellement le gage d’un immeuble qui répondra aux besoins de locataires toujours plus exigeants. Est-ce pour autant le gage d’une plus-value immobilière ? Rien ne permet aujourd’hui de l’affirmer, mais en comparaison avec un immeuble qui ne serait pas aux normes, l’évolution des prix de ces biens face à un marché dégradé ne pourra être que plus favorable. Investir dans la loi PINEL,puisque plus cher que l’investissement dans l’immobilier ancien est également moins rentable. La rentabilité locative (rentabilité locative = loyer annuel / prix de revient de l’immeuble) est souvent médiocre. D’expérience la rentabilité espérée, en théorie, est comprise entre 3.50% et 4% selon les zones géographiques, voire moins pour la région Parisienne. En contrepartie de cette rentabilité locative médiocre, la réduction d’impôt qui pourra atteindre 21% sur 12 ans ou 18% sur 9 ans permettra un bonus et une amélioration du rendement global de l’investissement immobilier. Sans cet avantage fiscal important, l’investissement locatif dans le neuf ne serait pas rentable.

Immobilier ancien

Investir dans l’immobilier locatif ancien et profiter du mécanisme fiscal du déficit foncier, c’est se porter acquéreur d’un bien immobilier dont le prix de revient sera inférieur à un bien immobilier neuf, mais qui ne sera pas aux normes actuelles de construction. Ce bien immobilier nécessitera probablement des travaux de mises aux normes qui seront déductibles des revenus imposables jusqu’à 10700€puis des autres revenus fonciers pendant 10 ans. La rentabilité locative est plus élevée que l’investissement immobilier dans l’immobilier neuf, mais l’absence de respect des normes de construction rendra cet immeuble sensible à une conjoncture immobilière peu porteuse. La nécessaire remise aux normes aura pour conséquence de réduire la rentabilité locative.