Afin de pouvoir diminuer le budget de la copropriété et limiter l’augmentation des charges, il faut examiner très attentivement chaque dépense réalisée. Ceci dans le but de traquer les coûts inutiles et étudier tous les contrats qui concernent la copropriété et sa gestion.

Diminuer les charges de copropriété et les honoraires du syndic

Il est à noter que les honoraires des syndics comprennent 8 à 10 % des charges de copropriété. En effet, depuis juillet dernier, un nouveau contrat type permet de séparer la notion de gestion courante des prestations exceptionnelles ce qui facilite la lecture et le contrôle des dépenses. Alors, il est judicieux de renégocier le montant des prestations avec le syndic afin qu’il se conforme à ce nouveau contrat.

Revoir la facture énergétique

Il existe plusieurs travaux tels que l’isolation thermique, ravalement de façade et étanchéité de l’air qui peuvent être réalisé afin de réduire les charges des factures énergétiques. De même, si la copropriété possède une chaudière collective, cela réduira automatiquement le prix de l’énergie.

Opter pour un compteur d’eau individuel

L’utilisation d’un compteur d’eaux individuelles permet de réaliser des substantielles économies avec des répartitions des charges plus équitables. Ceux qui consomment plus paient plus ! De plus, cela permettra de surveiller les petites fuites d’eau et d’agir rapidement pour les travaux de réparations.

Analyse de contrat d’entretien

Tous les contrats de maintenance doivent être examinés attentivement afin d’éliminer toute prestation non-nécessaire. Il est, aussi judicieux de faire des devis auprès de plusieurs prestataires afin ne de pas avoir des prix trop élevés. Toutefois, la maintenance des ascenseurs, les alarmes, les digicodes sont des postes coûteux qui augmentent chaque année. D’autre part, les contrats d’entretien des escaliers et de l’ensemble du bâtiment peuvent être renégociés.