Une SCPI ou société civile de placement immobilier est un produit d’investissement immobilier, également appelée « pierre papier ». Sa stratégie repose sur la gestion locative d’un patrimoine diversifié par un gestionnaire : résidences de logement, immeubles professionnels, etc.

L’investisseur porteur de parts ayant souscrit à une SCPI perçoit alors sa part de loyers sous forme de dividendes. Quel produit choisir, et comment bien investir ?

Quelles SCPI choisir ?

Le choix d’une SCPI dépend de l’objectif de l’investisseur : en effet, chaque type de SCPI possède ses caractéristiques, les avantages auxquelles elle ouvre droit ainsi que son propre rendement. Certaines ont par exemple pour vocation de générer des revenus immédiats, et d’autres des revenus différés, etc.

Il appartient alors au futur investisseur de définir ses objectifs avant de souscrire à la SCPI qui répondra à ses attentes. Il existe trois grandes catégories de SCPI : les SCPI de rendement – dont le parc est constitué de locaux d’activités, d’entrepôts, de murs de magasins et de boutiques – les SCPI de plus-value ou de capitalisation, et les SCPI fiscales spécialisées dans la gestion locative de logements neufs ou anciens à rénover.

Comment investir en SCPI ?

Il y a plusieurs manières d’investir en SCPI : en apport cash, à crédit, en démembrement ou en assurance-vie. Le futur investisseur peut ainsi faire appel à un conseiller en patrimoine immobilier avant de procéder à l’investissement afin d’optimiser son placement. A titre indicatif, il peut également consulter le classement périodique publié par les professionnels des SCPI. De même, la simulation du placement peut être réalisée grâce à un outil de calcul en ligne : celui-ci fournit des résultats instantanés sur quelques clics de souris. Par ailleurs, les SCPI étant peu liquides, il est conseillé de ne pas injecter plus de 15% de son placement dans une SCPI.